AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Chers Membres !


Ne vous affolez pas en lisant la suite du message,
on ne vous lâche pas du tout =).
Voilà après mure réflexion nous avons décidé de mettre le forum en stand by,
 le temps de lui refaire une peau neuve et
 de gérer quelques petites choses personnelles.

Ce n'est pas un adieu au contraire, on va revenir encore plus fort
 et plus beau qu'avant et avec plein de surprises pour vous les loulous.

Dés qu'on relance le fofo, vous serez immédiatement au courant afin que vous puissiez revenir vous amusez avec nous
mais aussi subir la colère de notre très cher Hunter.


A très bientôt pour de nouvelles aventures parmi nous.

Votre dévoué Staff


Partagez|

Derek ☽ Everything is illusion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

« Invité»
Invité
MessageSujet: Derek ☽ Everything is illusion Jeu 27 Oct - 16:08


Derek Mike Klein
Tumblr ®️ ft. ian somerhalder

Je m'appelle Derek Mike Klein mais certaines personnes me surnomment Dédé . Je suis né(e) à Phoenix, Arizona, USA le 21 septembre, ce qui fait que j'ai aujourd'hui 27 ans. Je suis à Los Angeles depuis 5 ans et je dois avouer que je trouve la ville plutôt sympathique. Depuis un petit moment maintenant, j'ai découvert que j'étais hétérosexuel et c'est comme ça. J'aime beaucoup Declan, mon chat, les fraises par contre je déteste mon père, être torse nu devant quelqu'un, les hypocrites. Une chose que vous ne savez pas encore c'est que je fais partie des Gluttony car c'est comme ça.
« Caractère »

Calme, doux, aimant et inquiet. Ce sont certainement les mots qui me définissent le mieux. Attentionné envers les gens, peu importe si je les connais ou pas, mais encore plus envers ceux que j’aime. Donnant sans rien vouloir en retour, je sais que j’ai eu beaucoup de chance d’avoir ce que j’ai en ce moment. N’ayant rien demandé et jamais rien eu non plus, plus jeune, je sais chérir ce que mon grand père m’a offert à sa mort. Discret tout de même, je n’ai jamais aimé me faire remarquer. J’ai toujours préféré le calme, tout en étant entouré par ceux que j’aime. Je suis également un gros dormeur, je peux souvent rester au lit jusqu’à midi, mais normalement Declan vient me réveiller avant, heureusement… Je suis également dépendant, non à un quelconque produit, mais aux gens autour de moi. J’ai besoin d’eux et je ne supporte pas de me retrouver seul, où d’être abandonné, au risque d’être pris par des crises d’angoisses. Mais d’un autre côté, je suis encore resté un grand enfant, pour me protéger des malheurs que j’ai vécu et de les cacher au plus profond de moi-même. Instable psychologiquement… je sais que je le suis, mais je n’aime pas en parler.
Niveau physique, on m’a déjà dis que j’étais bel homme, mais je ne sais pas réellement sous quels critères je dois voir les autres. Pour moi tout le monde est parfait tel qu’il est. Je porte de longues blessures et cicatrices sur le long de mon dos, que je cache constamment en portant toujours quelque chose pour les cacher, n’aimant pas être dos nu.
« Ton petit secret et ta particularité»


Un secret ? Je n’en ai aucun…
Mais Declan pourrait vous en dire long sur moi, sur mon vrai moi. Celui que personne à par lui connait. Vous voulez savoir qui je suis ?
Je suis Derek, un homme marié, PDG d’une chaîne hôtelière allant de quatre à cinq étoile. Celui qui travaille dur pour subvenir aux besoins de sa femme. Une femme que je ne vois que peu, une femme qui attend depuis des années que je lui fasse un enfant. Une femme qui m’aime.
Je suis aussi Derek, un homme travaillant à la plonge dans le restaurant de mon hôtel, restant avec mes employés même s'ils ne savent pas que je suis leur patron, retrouvant ma petite amie et lui payant ce qu’elle veut avec mon petit salaire. Je la voie peu, mais elle comprend qu’il faut que je travaille pour nous deux. Elle rêve d’une maison, de vivre avec moi.
Je suis encore Derek, un homme célibataire, qui aime rencontrer toujours et encore d’autres gens, qui aime me sentir aimer par une fille.
Je suis simplement le Derek que vous voulez voir.
Mais qui suis-je réellement ? Demandez à Declan… mais je doute qu’il vous le dise.


>
Raconte nous une histoire....



Je vois les phares rougeâtre et bleu des voitures de police apparaître et disparaître sur le mur en face de moi. Je reste stoïque face à l’horreur qui s’était produit, les larmes sur mes joues étaient déjà secs depuis des heures maintenant. Je suis toujours dans mon monde, n’entendant pas la porte s’ouvrir, n’entendant pas les paroles des policiers s’élever dans le salon. Je sais qu’on me prend dans les bras, parce que ma vision change, je ne regarde plus le mur, ma tête venait de retomber sur l’épaule du policier, voyant à nouveau mes parents sans vie baignant dans leur sang. Sang que je portais sur moi… C’est toujours à ce moment là que je me réveille en sueur, terrifié par ces images. C’est à ces moments là que je hurle pour que Declan me vienne en aide. Je ne sais pas comment il fait, il a un don pour savoir quand je ne vais pas bien, car quelques minutes plus tard il arrive toujours pour me prendre dans ses bras et tenter de me calmer. Ce n’est qu’avec lui que je peux arriver à m’apaiser. Et je suis tellement terrifié à me rendormir, à revoir ces images, où d’autres témoignant des atrocités que j’ai vécu, que je le supplie de rester avec moi pour la nuit, une nouvelle fois...

J’avais six ans que je me suis retrouvé tout à coup dans un orphelinat après que mes parents se soient fait tuer. C’est une époque dont je ne me rappelle plus vraiment, juste que j’avais dû mal à être auprès des autres enfants au début. Je voyais venir des couples qui espéraient tous trouver leur enfant parfait. Sauf que je n’étais pas totalement dans les normes pour eux, pas en sachant ce qui m’est arrivé. Je peux comprendre qu’ils pouvaient avoir peur des troubles que je pourrais avoir à ce moment là, voire plus tard. Je voyais donc souvent les autres enfants partir avec ces couples qui deviennent de vraies familles heureuses. C’est à cette époque que je fis la connaissance d’un autre garçon, Declan. Un peu chahuteur, je restais à l’écart de lui, car il n’arrêtait pas d’embêter les petites filles. Et elles, elles n’arrêtaient pas de pleurer, donc je ne restais jamais dans les parages, car je préférais être au calme.
J’avais huit ans quand la première famille montra un intérêt pour moi. Dès ce moment là, je leur souriais et restait avec la jeune femme, devant un parfait petit garçon qu’ils pourraient aimer avoir. Je me réinventais déjà pour être celui qu’on voulait que je sois. Et après quelques petits mois de démarches administratives, j’ai su partir avec eux. Une nouvelle vie m’attendait et j’étais heureux. J’étais avec une famille, qui allait m’aimer et c’était le plus important pour moi.

Arrivé dans ma nouvelle maison, je fis la connaissance de Justin, un garçon âgé de plus de cinq ans que moi. En pleine crise d’adolescence, Justin ne m’accepta jamais étant son frère et je devins régulièrement son bouc émissaire. Souvent les conneries qu’il a faire retombaient sur moi, car en plus les parents avaient bien plus tendance à le croire que moi. Et à côté de ça, le couple commençait à battre de l’aile et Justin me frappait souvent en m’accusant d’en être la cause, que j’avais apporté tout ces problèmes avec moi et que je devais partir. Il l’a dit tant de fois, qu’une nuit après qu’il s’était à nouveau défoulé sur moi, je partis. Je n’en avais pas envie, mais de les voir si malheureux et à cause de moi, car pour moi ça n’avait pu qu’être moi, alors je préférais partir.

On m’a retrouvé le lendemain matin, car je demandais à avoir à manger dans une pâtisserie et ils avaient vite remarqué que j’étais seul et blessé. Je fus à nouveau pris en charge par les services sociaux et quelques temps après je me retrouvais à nouveau à l’orphelinat. J’ai appris que le couple s’était séparé également et ils n’avaient plus de place pour moi. J’étais triste et blessé à me retrouver à nouveau seul.
Je restais à nouveau dans mon coin, quand plusieurs jours plus tard, Declan s’assit à côté de moi et m’offrit une glace. C’est ce jour là qu’on s’est lié amitié et qu’il me prit sous son aile, même si on avait le même âge.

Je restais à l’orphelinat un long moment encore, quand à mes onze ans, je fus placé dans une famille d’accueil. Au début tout allait bien, mais le mari revenait de plus en plus bourré du travail et commençait à battre sa femme, qu’à nouveau je me retrouvais dans un endroit qui ne m’allait pas. Je partis à nouveau avec les services sociaux quand la dame était venu voir que tout allait bien et j’avais été seul ce jour là, lui expliquant où étaient les parents. Et vu l’état déplorable de la maison, elle ne tarda pas à m’emmener avec elle. A chaque fois j’en revenais de plus en plus renfermé sur moi-même et Declan, qui était toujours là, m’aida toujours à ne pas totalement m’effondrer. Je voulais juste une famille et pourtant de mon côté, je faisais tout ce qu’on pouvait attendre de moi, alors pourquoi ne m’aimais-t-on pas ?



Après quelques autres tentatives infructueuses à trouver une famille, je finis par être adopté par un vieux couple. Ils n’avaient pas su avoir d’enfant, le mari était un militaire haut gradé et la femme ne travaillait pas et voulait absolument avoir un enfant à la maison. Malgré mes 17 ans, je partis avec eux, car la femme me trouvait mignon, c’était ce que j’avais entendu dès qu’on sortit de l’orphelinat. Je doute que c’est l’argument qu’ils avaient pu donner à l’intérieur, mais je ne m’en occupais guère, tentant juste d’être le fils qu’elle voulait que je sois.

Les premières semaines se passèrent très bien, elle s’occupait de moi et j’avais enfin une mère qui m’aimait. Ma relation avec mon père était bien différente, il ne m’aimait pas et me l’avait déjà dis maintes fois que j’étais là juste parce que j’étais un caprice de sa femme. Je refusais d’y croire, mais passant les quelques semaines, cela semblait bien être le cas, car ma mère se désintéressait totalement de moi. Son nouvel envie était de partir en voyage au Péru avec ses plus proches amies et elle n’avait plus que cela en tête.

Et elle partit, mais n’en revint pas. L’avion ayant eu un accident, je venais encore de perdre celle qui aurait dû me donner tout l’amour maternel dont j’avais besoin. Je me retrouvais avec un homme qui me détestait et qui souffrait, je le savais, de la perte de sa femme. Et cette souffrance, il la lâchait facilement sur moi. Même s’il avait quitté l’armée, il était toujours aussi bien entraîné et en rien je n’avais la force, et l’envie de répliquer. Je ne saurais pas, après tout c’est mon père et s’il levait la main sur moi, c’est que je le méritais. Même si je tentais de tout faire, de tenir la maison correctement. Les seuls moments de répit que je pouvais avoir était quand Jessalyn passait nous voir, me voir… Elle est très gentille avec moi et savait me faire sourire. On s’est rapidement rapproché, surtout qu’elle était la fille du meilleur ami de mon père, donc on se voyait assez souvent.

Ce fut à cette période là que j’en revins à lui cacher des choses, encore plus que je ne le faisais déjà. Là c’était surtout le fait de cacher que mon père me frappait, et surtout en revenait à me fouetter le dos. Que ce soit avec la ceinture ou d’autres choses, peu importe, ce fut un moyen de sa part de se défouler. Je devais donc cacher mes blessures qui cicatrisaient mal. J’ai du à un moment partir pendant une semaine, car j’y pouvais plus et je suis partis voir mon grand père, pour mieux faire sa connaissance. On c’est rapidement très bien entendu et je n’eus pas le courage de le contredire ou même d’affirmer que mon père était violent. Mais j’ai su que mon grand père n’aimait pas son fils pour ses traits de caractère négatifs. Il m’avait demandé si tout allait bien et naturellement j’ai répondu que oui. Après tout je ne pouvais pas dire du mal de mon père, même si j’avais envie de partir.

Et puis Jessalyn m'aimait bien et je savais que je pouvais compter sur elle. Sauf que les choses se sont tout à coup précipiter quand mon grand père décéda et me légua une grosse fortune, s’ensuivait d’une grande compagnie de chaîne d’hôtellerie. Le notaire me prévint cependant que je ne pourrais toucher tout cela qu’à l’âge de mes vingt-et-un ans. Mon père était fou furieux, que je sois l'héritier et non lui qui n’avait rêvé que ça pour pouvoir certainement profiter de la vie. Sa violence envers moi doubla et un autre coup de sa part fut que lors d’un dîner, il annonça à Jessayln que je voulais la demander en mariage. Je ne savais pas pourquoi il l’avait fait, mais je fus incapable de le contredire. Après tout Jess m’aimait visiblement et j’aimais être à ses côtés.

Dès que j’avais fêté mes 21 ans, une nouvelle vie s’ouvrit à moi et j’épousai Jessalyn, suivant les conseils du notaire pour séparer nos biens. Naturellement je partageais un compte commun avec ma femme pour qu’elle ne manque de rien. Elle avait une maison sublime, avec jardin dans un quartier familiale quand on déménagea à Los Angeles. Je lui offris tout ce dont elle avait besoin pour être heureuse et je partis pour ma part découvrir tout ce que j’avais hérité. A l’hôtel de luxe, j’emménageai dans la suite au plus haut étage, prétendant à Jess que le travail était énorme et que je n’avais pas trop le temps de rentrer. Au début je rentrais tous les deux jours et avec le fil du temps, ce fus trois fois par semaine… puis tous le weekend… une fois par mois, en se voyant de temps en temps pour déjeuner. Mais je m’assurais qu’elle ait le nécessaire. Elle pouvait tout avoir car je ne lui refusais rien.

Naturellement je mentais car je n’avais pas grand boulot à faire, laisser le directeur sur place continuer son travail. Même si j’étais son patron, je n’y connais pas grand-chose, donc je préfère laisser faire les professionnels. J’eu aussi le temps de retrouver la trace de Declan et de le revoir. Je lui proposais de rester avec moi, de le loger dans l’hôtel et qu’il soit mon assistant. Assistant à quoi, vu que je ne travaille pas ? A pas grand-chose, en fait j’avais juste besoin de lui avec moi.

Je commençais à travailler dans mon restaurant, dans la plonge, me faisant passer pour un simple employer. Naturellement j’entendais des ragots des employés, qui savaient qu’ils avaient un nouveau patron et qu’il était à l’hôtel, mais je ne m’étais jamais présenté officiellement à eux. Je ne travaillais pas non plus tous les jours, c’était plutôt une ou deux fois par semaine pour rester proche de mes nouveaux amis.

J’en vins à rencontrer une autre fille, qui m’aimait beaucoup. Je commençais à rester avec elle, devant celui qu’elle voulait voir en moi sans problème, après tout je l’avais fais toute ma vie. Ça fait deux ans que je suis avec elle, devant gérer son envie de construire un avenir avec moi et l’envie de ma femme d’avoir des enfants. Jusqu’à présent j’ai toujours su m’en tirer, mais elle commence vraiment à insister. Et à côté, j’avais encore d’autres relations plus ou moins présentes, j’aimais tout ces gens qui me donnaient leur amitié et leur amour, j’ai besoin de ça, besoin de me sentir aimer. C’était tout ce que j’avais toujours recherché.

Mais savent ils tous qui je suis ? Non, j'étais juste celui qu'ils voulaient. Je n'avais pas de réel personnalité, où du moins une que je ne montrais que très peu et à une seule personne, à mon meilleur ami Declan.

Qui se cache derrière l'écran....

Je m'appelle Kate mais on me connait sous le pseudo Soul'Mate . J'ai 22 ans et toutes mes dents. J'ai connu le forum par les admins et je le trouve plutôt adjectif. J'ai ou Je n'ai pas de double compte si oui j'ai Homme invisible . En lisant le règlement, j'ai vu qu'il y avait un code et le code que j'ai trouvé est J'aime Vitalie mouahaha /OUT/ Allez on va dire code bon, je fais du rp depuis plus de 5 ans et j'aime ça. J'ai envie de vous dire Ah oui j'allais oublier, voilà un modèle de rp simplement pour vous faire voir ce que je sais faire mais attention il est caché.
Spoiler:
 





Dernière édition par Derek M. Klein le Ven 28 Oct - 15:54, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
▌Pretty Face : cofonda
▌Message : 229

My Destiny
▌Mes amis & Moi:
▌Ne pas oublier:
MessageSujet: Re: Derek ☽ Everything is illusion Jeu 27 Oct - 16:24




Bienvenue tu connais la chanson ! Je suis vraiment contente de te voir ici...même si flic = pas mes copains du tout

...¤¸¸.·´¯`·.¸·.>>--»«---<<·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤...

KAYLAN & VITALIE

Je rêve son visage je décline son corps. Et puis je l'imagine habitant mon décor. J'aurais tant à lui dire si j'avais su parler . Comment lui faire lire au fond de mes pensées? Mais comment font ces autres à qui tout réussit? Qu'on me dise mes fautes mes chimères aussi Moi j'offrirais mon âme, mon cœur et tout mon temps, Mais j'ai beau tout donner, tout n'est pas suffisant Céline Dion S'il Suffisait D'aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▌Pretty Face :
▌Message : 192

My Destiny
▌Mes amis & Moi:
▌Ne pas oublier:
MessageSujet: Re: Derek ☽ Everything is illusion Jeu 27 Oct - 16:49



Bienvenue parmi les fous et pervers

Bon courage pour ta fichounette ma cocotte et puis après ben tu connais le reste hein

...¤¸¸.·´¯`·.¸·.>>--»«---<<·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« Invité»
Invité
MessageSujet: Re: Derek ☽ Everything is illusion Jeu 27 Oct - 18:43

Pourquoi tu me parle de flic ? Oo Je suis pas flic moi mdr
Mais merci a vous deux ♥
Revenir en haut Aller en bas
▌Pretty Face : cofonda
▌Message : 229

My Destiny
▌Mes amis & Moi:
▌Ne pas oublier:
MessageSujet: Re: Derek ☽ Everything is illusion Jeu 27 Oct - 19:31

Pardon, tout à l'heure en regardant ton profil j'avais mal lu ton job O.o ! Bon j'étais HS, je viens de me réveiller ! Tu me pardonne ?

...¤¸¸.·´¯`·.¸·.>>--»«---<<·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤...

KAYLAN & VITALIE

Je rêve son visage je décline son corps. Et puis je l'imagine habitant mon décor. J'aurais tant à lui dire si j'avais su parler . Comment lui faire lire au fond de mes pensées? Mais comment font ces autres à qui tout réussit? Qu'on me dise mes fautes mes chimères aussi Moi j'offrirais mon âme, mon cœur et tout mon temps, Mais j'ai beau tout donner, tout n'est pas suffisant Céline Dion S'il Suffisait D'aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« Invité»
Invité
MessageSujet: Re: Derek ☽ Everything is illusion Jeu 27 Oct - 19:37

Hum je sais pas, j'ai quoi en retour si je te pardonne ?
Revenir en haut Aller en bas
▌Pretty Face : cofonda
▌Message : 229

My Destiny
▌Mes amis & Moi:
▌Ne pas oublier:
MessageSujet: Re: Derek ☽ Everything is illusion Jeu 27 Oct - 19:39

Faut voir Qu'est-ce que tu voudrais ?

...¤¸¸.·´¯`·.¸·.>>--»«---<<·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤...

KAYLAN & VITALIE

Je rêve son visage je décline son corps. Et puis je l'imagine habitant mon décor. J'aurais tant à lui dire si j'avais su parler . Comment lui faire lire au fond de mes pensées? Mais comment font ces autres à qui tout réussit? Qu'on me dise mes fautes mes chimères aussi Moi j'offrirais mon âme, mon cœur et tout mon temps, Mais j'ai beau tout donner, tout n'est pas suffisant Céline Dion S'il Suffisait D'aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« Invité»
Invité
MessageSujet: Re: Derek ☽ Everything is illusion Ven 28 Oct - 15:53

hum a voir ma belle.

En tout cas fiche fini et j'espère qu'elle vous va.
Revenir en haut Aller en bas
▌Pretty Face : cofonda
▌Message : 229

My Destiny
▌Mes amis & Moi:
▌Ne pas oublier:
MessageSujet: Re: Derek ☽ Everything is illusion Ven 28 Oct - 16:32


Welcome In L.A

Fiche validée ! Bien, mon petit bout de viande ! Fait moi le plaisir de venir recenser ton avatar ici. Ensuite n'oublie pas de faire ta fiche de lien, il serait tellement dommage qu'aucun ami ne vienne te pleurer lorsque je t'aurais découpé en petite rondelle ! N'oublie pas de faire ta demande de logement ici, ainsi tu pourras te cacher...enfin ça ne fera que retarder ton échéance ! Et trouve toi un travail par-là ! Ah oui ! N'oublie pas de faire ton téléphone portable parici, au cas où tu voudrais appeler la police ! Sur ces derniers mots, bienvenue à Los Angeles et surtout fait attention à toi...

PS : Histoire super triste garde moi un bon lien !




...¤¸¸.·´¯`·.¸·.>>--»«---<<·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤...

KAYLAN & VITALIE

Je rêve son visage je décline son corps. Et puis je l'imagine habitant mon décor. J'aurais tant à lui dire si j'avais su parler . Comment lui faire lire au fond de mes pensées? Mais comment font ces autres à qui tout réussit? Qu'on me dise mes fautes mes chimères aussi Moi j'offrirais mon âme, mon cœur et tout mon temps, Mais j'ai beau tout donner, tout n'est pas suffisant Céline Dion S'il Suffisait D'aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« Invité»
Invité
MessageSujet: Re: Derek ☽ Everything is illusion Ven 28 Oct - 17:32

merci ma belle
Revenir en haut Aller en bas

« Contenu sponsorisé»
MessageSujet: Re: Derek ☽ Everything is illusion

Revenir en haut Aller en bas

Derek ☽ Everything is illusion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devil Inside ::  :: の Registre :: Validés-